Communiqué / Alerte presse


MexBrain valide l’étape préclinique de son médicament DECoRP pour le traitement et la prévention des incidents de dissémination radioactive

Parallèlement à ses avancées dans les développements cliniques pour l’extraction des métaux en soins intensifs, la Medtech lyonnaise MexBrain, spécialisée dans les technologies innovantes d’extraction métallique, a développé et validé dans un cadre préclinique un nouveau produit administrable par voie orale, le DECoRP, pour la prophylaxie d’une large gamme d’isotopes radioactifs. Cette avancée majeure a été rendue possible gr?ce à une collaboration étroite avec des institutions renommées telles que l’Université Claude Bernard Lyon 1, la Harvard Medical School de Boston, le Palladin Institute de Kiev et l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, comme en témoigne sa récente publication dans la revue internationale Plos One.

Fondée en 2017, MexBrain a émergé comme un leader dans le contr?le et l’extraction des métaux excédentaires de l’organisme. Gr?ce à sa technologie novatrice basée sur la chélation extracorporelle, l’entreprise a atteint le stade des essais cliniques pour le traitement de pathologies telles que la maladie de Wilson ou la décompensation aigue de la cirrhose. S’appuyant sur le même type de polymère chélatant validé pour ces deux pathologies, MexBrain a développé un biopolymère chélatant à base de chitosane administrable par voie orale, offrant une protection efficace contre les isotopes radioactifs en cas de contamination à grande échelle.

Face à une situation géopolitique de plus en plus tendue, les risques de dissémination radioactive, qu’elle soit intentionnelle ou accidentelle, sont en constante augmentation. Les technologies actuellement disponibles pour protéger la population sont obsolètes et souvent issues de l’ère de la guerre froide. MexBrain s’engage à combler cette lacune en proposant des solutions thérapeutiques innovantes, capables d’être rapidement déployées pour contrer une large gamme d’isotopes radioactifs, comme c’est le cas actuellement pour l’iode.

Le médicament DECoRP incarne cette vision en offrant une double action de capture et d’élimination rapide des éléments radioactifs, tout en protégeant l’ensemble du tractus intestinal contre l’irradiation gr?ce à ses propriétés antioxydantes. Les résultats précliniques publiés dans la revue Plos One démontrent l’efficacité de DECoRP contre une variété d’éléments constitutifs d’une bombe sale, ainsi que son efficacité chez l’animal en cas de contamination à l’uranium.

MexBrain compte poursuivre ses efforts pour accélérer le transfert de DECoRP vers une utilisation humaine, renfor?ant ainsi notre arsenal de protection contre les accidents et menaces nucléaires de différentes sortes. Il s’agit d’un composé versatile qui est le seul à aborder les contaminations à large spectre de radionucléides. Pr. Olivier Tillement, Professeur à l’Université Claude Bernard Lyon 1, au sein de l’institut Lumière Matière : ? Nous avons cherché un produit simple et facile à administrer, offrant un large spectre d'efficacité. Ces comprimés sont destinés à être pris par les populations civiles et militaires dès qu'un risque est identifié, afin de renforcer leur protection et de réduire les conséquences catastrophiques de la contamination avant même qu'elle ne survienne. ?

Thomas Brichart, Président de MexBrain : ? MexBrain demeure engagée dans son effort pour garantir que DECoRP devienne rapidement accessible à ceux qui en ont besoin, renfor?ant ainsi la résilience de nos sociétés face aux menaces nucléaires émergentes. ?
 


? propos de Mexbrain

Spin-off de l’Université Claude Bernard Lyon 1, MexBrain a été créée en 2017 par plusieurs chercheurs dans le but de combiner des technologies de dialyse et de captation des métaux pour la purification de systèmes biologiques de métaux toxiques. La start-up a pour objectif d’ouvrir la voie à une nouvelle méthode de traitement des intoxications métalliques impliquées dans de nombreuses pathologies. L’équipe de MexBrain compte à ce jour 12 personnes et dispose de 12 brevets enregistrés en son nom.
MexBrain a été soutenue depuis sa création par l’Institut Lumière Matière (Université Lyon 1 / CNRS) dont elle est issue, la SATT Pulsalys ainsi que la région Auvergne-Rh?ne-Alpes. Elle a levé plus de 6 M en mars 2021 pour sa Série A auprès de Financière Arbevel, Bpifrance, Kreaxi, Buffavent Holding et Angelor.
Publié le 14 mai 2024 Mis à jour le 24 mai 2024